Rester cool dans les moments importants grâce au body scan

Comment rester cool dans les points importants ?

Bonjour c’est Alexis de l’académie Tennis Tactique. Aujourd’hui vous allez voir une technique qui va vous permettre d’être beaucoup plus relâché lorsque vous ressentez le stress monter à un moment important du match. Je sais que cela peut paraître difficile d’autant plus que le fait de vous dire « joue relâché » va contribuer au stress.

En réalité le simple fait de faire un body scan, c’est-à-dire de scanner votre corps pour savoir où sont les tensions va empêcher le stress de s’installer. En général, au tennis les tensions s’accumulent au niveau du cou, des épaules, des trapèzes et des bras. Ce sont ces tensions-là que nous allons éliminer simplement en portant notre attention dessus. C’est le même principe qu’au yoga lorsqu’on vous dit « relâchez vos muscles ». Le meilleur moment pour le faire c’est entre les points, notamment avant de servir ou avant de recevoir. Rien que le fait de ressentir les tensions va vous permettre d’être plus relâché. N’oubliez pas qu’il y’a aussi le check-up émotionnel dont j’ai parlé dans une précédente vidéo. Lorsque le stress monte, identifier l’endroit où se localisent vos émotions dans votre corps. Inconsciemment nous contractons les parties du corps où le stress a lieu c’est pour cela que nous devons consciemment et relâché afin que ce soit efficace.

Vous allez ainsi atteindre ce niveau de relâchement qui va vous permettre de beaucoup mieux jouer au tennis. Vous serez plus fort sur les points importants ce qui peut vous faire gagner des classements. En effet la plupart des matchs difficiles que vous perdiez vont pouvoir maintenant se transformer en victoires en gérant votre stress sur les points importants. Utilisez cette technique du body scan pour pouvoir jouer relâché, éliminer le stress et éviter de perdre les matchs importants.

Il ne vous reste plus qu’à tester et expérimenter. Surtout, n’hésitez pas à partager vos résultats. Donnez le meilleur de vous-même sur le court.