Devenir seconde série au tennis

Salut Alexis, actuellement je suis 15/2 j'ai été 15/1 mais j'ai du mal à passer seconde série. Et ma plus grosse contrainte est de savoir conclure le point avec mon coup droit car j'ai surement un défaut technique (manque d'amplitude). Voilà, merci de ta réponse, ciao. Fabien B.
Ahahaha ! J’ai envie de rire un peu. Un défaut d’amplitude... C'est possible mais ce n'est pas ça le problème. (Bernard Tomic a certainement un manque d'amplitude par rapport à la "norme", mais il arrive à jouer long. Ca peut être manque d'accompagnement mais on va voir que ce n'est pas le problème) Désolé. Je ne veux pas t’offenser. Mais je répète la même chose encore et encore et encore. Normal. Il y a une maladie dans le tennis français qui est la technique. LA TECHNIQUE, la solution à tout. Mettre ton coude comme ça, ton poignet comme-ci, et bien accompagner et bien préparer aussi… Tu essayes, tu t’entraines pendant 6 mois, 1 an, 10 ans, 20 ans même et parfois plus. Je me bats contre une puissance infinie : la glorification de la technique dans le tennis. J’en parlais avec Jéremy, le joueur 1/6 que tu vas pouvoir suivre sur Tennis Tactique. Il s’entraine depuis 20 ans pour régler son coup droit avec une prise magique ou un coup de poignet ou autre… Et ça fait 20 ans que son coup droit n’est pas solide et stable.   Tous les joueurs du TOP100 ont une technique différente. C’est important que tu arrives à rire de toi-même et de notre obsession sur la technique. Car ta technique va s'adapter automatiquement avec des éléments comme : la confiance, le relâchement, élimination du stress dans certaines zones du terrain (Cartographie Emotionnelle)....

CE N’EST PAS (DANS 99,9% DES CAS) LA TECHNIQUE

Surtout pour gagner à 1 classement dessus. Ce n’est jamais la technique. Pour être 0 peut-être qu’il te faudra changer des éléments dans ta technique et encore. Regarde Jérémy, ancien -2/6 qui se concentrait sur sa technique depuis plus de 20 ans : top100-tennis.

CONCLURE LE POINT ?

Effectivement à ton classement, et je l’ai déjà répété : Les 4 étapes de progression au tennis (de NC à 4/6), et voir le cours tactique gratuit sur la Zone d’Opportunité, pour gagner en classement tu vas devoir t’améliorer dans la ZONE DE TRANSITION. Appelé aussi Zone d’Opportunité et pour la majorité des joueurs : Zone de Frustration. (Et pour la majorité des profs : La Zone de la Mort dans laquelle tu ne dois jamais être... J'en parle plus bas de cette absurdité)

ZONE DE TRANSITION (LA ZONE DANS LAQUELLE TU DOIS T’ENTRAINER)

Dans mes stages, je me concentre beaucoup sur cette zone. Pourquoi : car c’est la Zone où la plupart des joueurs ressentent du stress, se sentent oppressé, ont l’envie de bâcler, l'impression de se précipiter, … Je répète uniquement les mots des joueurs classés de 30/4 à 3/6 lorsque je leur fais un exercice de Lecture des Sensations dans les Zones. Et le pourquoi de ça est très simple : encore une autre maladie de l’enseignement du tennis. C’est ce que les profs appellent la Zone de Mort. Ils te disent que c’est la Zone où tu ne dois jamais être… Et pourtant… C’est tout l’inverse. C’est TON UNIQUE OBJECTIF EN MATCH ! Ton objectif c’est d’obtenir des balles courtes grâce à la tactique. Ton objectif, c'est d'obtenir des balles courtes dans la Zone de la Mort (Zone d'Opportunité). Mais la Mort n'est pas pour toi, c'est pour ton adversaire ! Ton objectif c’est d'avoir des balles dans cette zone mais de ne pas y rester. Entendons-nous bien. C’est une Zone de Transition. Donc d’obtenir des balles dans la Zone d'Opportunité. Mais malheureusement on t’a dit de ne jamais jouer dans cette zone… Comme 99% des joueurs, tu ne t'entraines jamais dans cette zone. Donc :
  • Normal que tu n’arrives pas à finir les points.
  • Normal de mettre les balles dans le filet
  • Normal de pas savoir quoi faire dans cette zone
  • Normal de sentir du stress
  • Normal de foirer sa volée ensuite suite à une approche pourrie
  • Normal de s'énerver après avoir fait tout le boulot et foirer ton coup droit dans la ZO
  • Donc à ton classement pour progresser c’est de jouer et frapper fort dans cette zone à l’entrainement.

COMMENT DEVENIR UNE MACHINE DANS LA ZONE DE TRANSITION :

Zone de la Mort, Transition, Opportunité, Frustration... C'est la Profondeur 2 dans la Cartographie Tactique. terrain_tennis_tactique La technique n’est pas la solution miracle. Il faut absolument sortir de ça. La solution miracle c’est de t’entrainer dans cette zone - ta technique va s’adapter AUTOMATIQUEMENT. La technique s'adapte à ton entrainement. Ton cerveau est l’outil le plus incroyable que tu peux utiliser. Malheureusement, on a tendance à l'oublier et jouer en Pilote Automatique. Ton cerveau va s’adapter dans cette zone. Il va intégrer le bon mouvement, la bonne technique… Mais pour ça tu dois mettre ton cerveau dans les conditions où il peut apprendre dans cette zone. Comment faire ? Pour tes 5 prochains entrainements :
  • Te mettre dans la Zone d’Opportunité et frapper en visant une zone précise (B3 ou B2)
  • Frapper 50 balles environ en les attaquant (tu te moques de savoir si ça rentre - on veut juste libérer ton bras)
  • Le faire et refaire jusqu’à ce que tu sois à l’aise…
Il y a bien sûr d’autre chose à faire au niveau des émotions à ce niveau etc… Mais rien qu’avec ça tu as les 20% qui donnent les 80% du résultat. Je l’ai vu et revu et revu et revu. Les joueurs progressent très vite avec ça. Si tu fais ça, je t’assure que tu battras un 5/6 cette saison. C’est sûr. Maintenant c’est à toi de décider. La majorité des joueurs ne le feront pas. Pourquoi ? Car ils sont englués dans leur habitude : Balle + Match d’entrainement. Ce sont des Zombies. Et du coup, même si je t’ai donné la recette, je ne peux pas savoir si tu vas le faire. C’est toi qui à ton destin entre tes mains. Mais si tu t'entraines voici ce qu'il va se passer : Avantages de s’entrainer dans la Zone d’Opportunité :
  • Volley de finition plus facile
  • Moins de fautes directes
  • Moins de frustration (c’est frustrant de mener le point, d’avoir une balle courte et la foirer) - donc beaucoup plus solide mentalement
  • Meilleur en fond de court car tu as une meilleure confiance, tu n’as pas peur d’avoir une balle courte. Les joueurs deviennent meilleurs en fond de court grâce à ça ! Et en volley aussi !
  • Réduit le stress dans cette zone
  • Mettre la pression à ton adversaire et le forcer à tenter des choses, à augmenter son intensité… car tu finis les points et il va vouloir changer des choses et tu vas gagner des points gratuits
Si tu ne t’entraines pas dans cette zone :
  • Tu vas revenir dans 1 an en me disant que tu n’as progressé mais que tu as peut-être trouvé un truc quand tu mets ta fin de geste de telle ou telle manière mais que ça marche pas tout le temps…
  • Tu vas être frustré d'avoir mené l'échange, d'avoir eu un point facile et de le perdre bêtement.
  • Et tu vas rester 15/1 max. Tu ne peux pas monter si tu n’es pas bon dans la Zone d’Opportunité
La balle est dans ton camp. Pour ton prochain entrainement, prends 15 min pour faire ça. 15 min et tu vas voir des miracles arrivés sur le terrain ! 15 min dans ta carrière de tennisman pour t'entrainer dans cette zone. Juste 1 fois. Après tu pourras t'entrainer des heures et des heures au fond de court si tu veux ! Mais teste, expérimente, observe les résultats. Et tiens-moi au courant de ton avancée. Pour plus de conseils, faites partie du Centre d'Entrainement Virtuel : Méthode Tennis Tactique. P.S : Si vous êtes seconde série et que vous lisez cet article, qu'est-ce qui vous a permis de passer seconde série selon vous ?

9 réflexions au sujet de « Devenir seconde série au tennis »

  1. Salut Alexis,

    Je suis repassé 2nde série (15) cette année. Je l’avais été à deux reprises dans ma jeunesse mais sans trop savoir ni comment ni pourquoi, et surtout en jouant beaucoup plus (maintenant que je travaille et que j’ai deux enfants c’est plus dur de jouer et faire des matchs).
    Pour répondree à ta question, qu’est ce qui m’a permis de repasser seconde série (alors que ca faisait 3/4 ans que je stagnais à 15/1), c’est de lire le livre de l’entraineur de John Mc enroe, qui m’a permis de comprendre le tennis.
    Par la suite, j’ai fait des recherches sur internet, suis tombé sur ton site, et rien que le cours gratuit m’a énormément aidé.
    Après, c’est pas magique non plus, car il faut du temps pour mettre cela en place à l’entrainement, puis en match. Donc pour l’instant les résultats sont en dents de scie (2 perfs à 4/6 la saison dernière, 2 matchs serrés à 3/6, pas de défaite en dessous de 15/1 et encore des anciens mieux classés), mais au moins je comprends pourquoi je gagne et pourquoi je perds, ce qui est déjà énorme, et je me frustre beaucoup moins (une seule raquette cassée cette saison, un record pour moi) car meme si je fais une faute, c’est en jouant “juste”, en faisant le bon choix.
    Depuis que je suis petit, tout ce que mes profs de tennis me disaient c’est “joue avec ta tête, tu joues sans cerveau…” ce qui était vrai, mais aucun ne m’a jamais appris à le faire…
    Donc un grand bravo à ton site, qui permet d’enseigner la tactique et au dela la comprehension du jeu, car ce n’est absolument pas enseigné par les profs de tennis (ou alors je les ai pas trouvés) et pas naturel pour tout le monde (loin s’en faut).
    Merci encore

    Benjamin

    1. Merci Benjamin pour ton retour. T’as cassé qu’une raquette ? 🙂 Ca m’a fait rire. C’est quoi ton record ?

      Et surtout quel est le titre du livre de l’entraineur de McEnroe ?

  2. Re,

    La stratégie du vainqueur par l’entraineur de Mc Enroe, Carlos Goffi. Tout n’est pas génial (notamment la partie matériel), mais ca permet de dégrossir beaucoup l’aspect tactique (en particulier le passage où il explique que tous les points n’ont pas la même valeur et ne sont donc pas à jouer de la même manière).
    Bonne continuation.
    En moyenne, 2 cadres par an, mon record doit être à 5 (des ti pro tour que je touchais à 60€ à l’époque, et qui sont introuvables aujourd’hui :))!

    Bonne continuation, car je suis toujours à l’affut des nouveaux articles.

    Benjamin

  3. Salut Alexis,

    tes articles sont très intéressant, j’aime beaucoup celui sur la zone d’opportunité ou tu définis les différentes zones et surtout leurs utilités et la manière de les exploiter.
    Cet article m’a inspiré pour donner mes cours en école de tennis mais aussi en tant que joueur. Pour aller un peu plus loin, demain début des championnats par équipe, j’ai envie de bien faire, alors je relis cet article car il me remet sur les principes et les bonnes bases à avoir quand je suis “dans” le terrain par rapport à mes points forts.. c’est comme un petit rituel avant tournois.

    Il y’a aussi une maladie dans le tennis français si je prends mon cas personnel pour une généralité, c’est de faire rentrer dans la têtes des jeunes à l’école de tennis que le coup droit est le point fort et donc faire passer le revers au second plan. J’avais vu une vidéo aussi sur YouTube de toi super intéressante avec un ancien ATP, ca été un petit déclic pour moi. Car en effet quand je suis passé à 1/6 l’année dernière, c’est surtout en prenant conscience que mon revers était bien mon point fort, que j’aimé tapé fort avec et faire mal, aussi beaucoup plus à l’aise sur ce côté gauche.. pourquoi? Œil directeur? On prend cet indicateur peu en considération mais tellement important je trouve.. Bref je pense qu’on progresse aussi en remettant en question des croyances qu’on nous a ancrés qui sont peut être fausses et nous empêche de progresser.. c’est là aussi ou l’introspection dans ce sport est très important, comprendre ce qu’on aime faire sur le terrain, et ce que je continue/change tactiquement grâce à mes points forts pour continuer à évoluer.

    Bravo pour ces articles/vidéos, et continu car comme je le disais c’est aussi intéressant qu’inspirant. a+

  4. je n’arrive plus à gagner en match officiel, je mène puis je me déconcentre .
    Alors que lorsque je joue sans enjeu j’arrive a gagner les 15/4 6/2 6/0 du club.
    Je perds contre des joueurs qui renvoies tout la balle n’ayant aucune vitesse, malgrès la mise en place du rouleau compresseurs, et mes retour de service au centre, ce qui marche lorsque je joue sans enjeu
    je n’arrive pas à analyser pourquoi ,ou alors je dirais que je ne maeforce pas d’attaquer les balles courtes zone d’oportunité

  5. Salut Alexis moi aussi j’ai un gros problème de concentration en match !!!!! Je gagne souvent 5/0 ou 5/1 dans le set et à la fin je le perds !!!!! Comment résoudre ce problème certainement dans la “tête ” .Merci

  6. Hello,
    Après 4 ans à 15/1, j’ai eu deux saisons fantomatiques où j’ai enchainé 17 défaites d’affilée (et oui plus que Kiki Mladenovic), je suis descendu 15/3. A ce moment là, j’ai fait un break de compétition de plusieurs mois où j’ai profité pour me constituer une grosse caisse et pour donner des cours de tennis à des débutants. Tout ça m’a permis de réacquérir une partie des fondamentaux.
    Ensuite, des problèmes m’ont contraint à m’éloigner des courts de tennis. J’ai dû envisager d’arrêter le tennis définitivement. Ce qui a été clairement un électrochoc déclencheur.
    A ce moment, je me suis demandé pourquoi je jouais au tennis et pourquoi ce sport était important pour moi.
    A partir de là, je me suis dit que je devais me donner les moyens pour réussir à rejouer au tennis et ne rien regretter…

    Premièrement, j’ai décidé d’arrêter de subir les conseils de mes divers entraineurs (une quinzaine en 20 ans) pour vraiment prendre le contrôle sur mon jeu. J’ai choisi de définir quel joueur j’allais être. Maintenant, quand je viens à un entrainement, je souhaite avoir une idée précise de pourquoi cet entrainement va m’aider à être meilleur. Ca me semble être une partie du processus d’apprentissage trop souvent oublié par 99% des joueurs, comprendre pourquoi on fait un exercice. Souvent les joueurs subissent leurs entrainements et en ressortent contents parce qu’ils se sont défoulés et non parce qu’ils ont l’impression d’avoir progressé…

    Deuxièmement, pour ne rien regretter, j’ai décidé de canaliser mon énergie pôur mieux l’utiliser sur le terrain. Et maintenant, mon seul but est de détruire l’adversaire coûte que coûte. Peu importe la manière (hormis la triche et le manque de fairplay), l’important c’est de lui rouler dessus. Je suis fourbe dans mes trajectoires et mes effets. Qui a décrété qu’il fallait jouer en liftant et frappant fort du fond de court?

    Finalement, je suis monté de 15/3 à 5/6 en 2 ans en passant de rat de fond de court à serveur volleyeur. Au début on me disait que c’était un coup de chance. En effet, ma technique n’est pas académique mais j’ai dosé un sacré paquet de fin de 3éme série avec des techniques plus complètes que la mienne. Et je suis à 5/6 depuis maintenant 5 ans avec l’impression de ne pas voler ma place.
    Avec tout le respect que j’ai pour les profs de tennis, la plupart devraient plus échanger avec les joueurs compétiteur sur l’idendité de jeu qu’ils veulent se donner et travailler dans cette direction. Il faut que les joueurs s’approprient les entrainements. Arrêtons de standardiser nos joueurs, la solution unique est un fantasme. Le tennis est un sport fantastique où on peut créer pour gagner de plein de manière différentes.

  7. Mail reçu récemment sur le sujet.

    “Je me présente rapidement , Benoît 32 ans , 15/3 (j’ai commencé cette saison à 15/4). Cela fait une douzaines d’années que je pratique le Tennis j’ai grappillé ces quelques classements au fil des années en matchs par équipe que je disputais pour le fun.

    Récemment j’ai décidé de passer mon DE et donc de monter 15/2 et pour le coup de m’entrainer plus sérieusement. J’ai beaucoup progressé , dans mon attitude , dans mon Tennis aussi : j’étais un joueur de fond de court , une sorte de mix entre un rameur et fond court. Désormais et après avoir visionné vos vidéos je dirai que je suis plus un joueur complet.

    Néanmoins si je me permet de vous écrire c’est qu’en ce moment je ne gagnes plus disons que des contraintes se présente à moi. Je fais de bons matchs dans l’ensemble seulement il me manque le petit truc qui fait que je pourrai passer le cap, et donc pour répondre à ta question je dirai que ma contrainte en ce moment c’est de finir les points. Que puis-je mettre en place pour passer ce palier important ?”

    J’ai renvoyé vers cet article.

    C’est une question très fréquente que je reçois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *