Podcast #002 : Les conseils tactiques de Brad Gilbert

tennis-tactique-brad-gilbert

Aujourd’hui, c’est un email de Laurent qui va nous permettre de mieux être armé tactiquement.

Pour aller encore plus loin en reprenant les conseils de Brad GILBERT : «  Il faut jouer au maximum sur ses points forts et sur les points faibles de l’adversaire ». Il faut donc se poser les questions suivantes :

  • Quelle est la meilleure arme de mon adversaire ?
  • Quel est le point faible de mon adversaire ?
  • Quel est mon meilleur coup et comment puis-je l’utiliser sur le point faible de mon adversaire ?
  • Que dois-je faire pour empêcher mon adversaire de jouer sur mon point faible ?

Télécharger ] [ 8 min 25 ]

Dans cet épisode tactique, vous verrez :

  • Le point important pour passer de la 4ème à la 3ème série
  • Les stratégies de Brad Gilbert, l’homme qui a fait arrêter le tennis à John McEnroe
  • La base stratégique et tactique pour devenir un stratège
  • Le nerf de la guerre : avoir des armes  et  des informations sur l’ennemi
  • La question que j’ai eu la chance de poser à John Isner (10ème mondial) : “quelle est l’erreur principale qui est faite par les tennismen, même à haut niveau ?”
  • Refusez-vous une stratégie gagnante ?
  • L’attitude à développer pour développer le meilleur tennis de votre vie

 Laurent est 15/2 et il a pu atteindre ce classement en augmentant son Seuil de Régularité. Il est aussi fan de Brad Gilbert et de son livre “Winning Ugly”. 

Brad Gilbert a été le coach d’Andy Murray, André Agassi, Andy Roddick… Il a résumé ses meilleurs conseils dans un livre : Winning Ugly (disponible uniquement en anglais).

 

2 réflexions au sujet de « Podcast #002 : Les conseils tactiques de Brad Gilbert »

  1. Merci Alexis de nous faire profiter de la science de John Isner.

    Tous ceux qui suivent un peu le tennis connaissent par coeur le scénario des match Nadal-Federer ou Rafa tente de coincer Roger sur sa diagonale forte (Coup droit croisé contre revers à une main).
    Je pensait retrouver le même scénario quand l’espagnol rencontre les deux autres revers à une main du top 10 (ou presque) que sont Wawrinka et Gasquet. Seulement après observation attentive des dernier affrontements, je me suis apperçu que Nadal préférait prendre Gasquet et Wawrinka sur sa diagonale revers (supposée plus faible) pour tenter de lacher son coup droit décroisé en direction du coup droit adverse (et eviter les deux super revers croisés de Richard et Stan ).

    Parfaite illustration du propos d’Isner

    Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *